Promotion du cru
Les artisanes de Ouargla exposent à Aïn Témouchent

À l?occasion d?une expo-vente, une douzaine d?artisanes issues de la wilaya de Ouargla, ont élu domicile dans la superbe maison de l?artisanat Akerma-Miloud, située en plein c?ur de la ville de Aïn Témouchent. À cet effet, différents stands ont été installés à l?intérieur ainsi qu?à l?extérieur de l?établissement. Selon le responsable de la Maison de l?artisanat, cette manifestation qui se déroulera jusqu?au 15 juillet fait partie d?un programme d?activité, qui prévoit la participation de pas moins de sept wilayas appelées à se succéder durant les jours à venir, selon un calendrier bien défini.

ARTISANAT Publié Le 14-07-2019 à 12:32 Lu 578 fois.
artisanes,ouargla,circuit touristique,tissage,M. Hamouda Maameri,
Crédit Photo : Google

La prochaine exposition prévue du 15 au 28 juillet sera organisée par les artisans et artisanes de la wilaya de Médéa. Une opportunité qui a été saisie par la première vague d?artisans du grand Sud algérien et de certaines wilayas du centre du pays, car, pour rappel, la ville de Aïn Témouchent dont le littoral s?étend sur 80 km de long attire des millions d?estivants et de curistes du pays ou des ressortissants algériens. Ainsi ce genre d?espaces permettra aussi de faire découvrir au visiteur les richesses culturelles que recèle chaque ville dont la wilaya hôte. La direction du tourisme, à travers son premier responsable M. Hamouda Maameri, compte mettre le paquet en impliquant les agences de tourisme et de voyages dans ce processus de promotion, et ne pas se limiter seulement à la réservation pour les clients.

Ces agences devront donc élaborer un circuit touristique au profit des visiteurs et autres touristes et faire la promotion de la destination Aïn Témouchent. Il va sans dire que les exposantes de Ouargla ont accueilli favorablement cette manifestation considérée comme l?une des meilleures, qu?a abritées Aïn Témouchent. ?Nous travaillons la broderie traditionnelle dont l?origine est puisée du tissage pour la réutiliser et la développer sur du tissu pour des vêtements, des sacs, des nappes, des salons, la poterie, mel?hfa (voile) de la mariée, des gandouras pour les jeunes, le henné, etc., alors qu?auparavant cette broderie était limitée au tissage?, nous a déclaré l?une des exposantes.

Source : LIBERTE Daté du 06-07-2019
Ecrit par : M. LARADJ
Copyright - 2007 - 2019 - KooTeO