Logo de VoyagerAlgerie.com
Facebook share
Partage cet Article sur Google Partage cet Article sur LinkedIn Partage cet Article sur Twitter Partage cet Article sur Youtube
Mots Clés

tassili airlines , air algérie , ghoul , , ,

publicite
publicite
15 aeronefs et 24 navires seront receptionnes
Le réseau ferroviaire devra s'étendre sur 12.500 km.

Le secteur des transports, avec ses points forts, ses insuffisances et ses projets de consolidation et d'expansion, a été passé au peigne fin par son premier responsable Amar Ghoul, qui a animé une conférence hier, à Alger à l'adresse de la presse nationale et de cadres du ministère des Transports ainsi que de responsables d'organismes y attenant.

TRANSPORT Publié Le 11-02-2015 à 11:08 Lu 882 fois.
tassili airlines,air algérie,ghoul,,,
Crédit Photo : Wikipedia

Entamant la présentation de son département par le secteur maritime, le ministre des Transports a cité les travaux importants réalisés dans le grand port de Djen Djen (w. Jijel). L'extension de ce grand pôle international passera, après son extension, de 2 millions de conteneurs par an à 4 millions d'unités selon les prévisions, a-t-il dit. Pour consolider ce secteur, il faut préparer l'espace maritime à tous les niveaux. Un encadrement humain compétent de par sa formation, pour mieux maîtriser les différentes technologies dans le domaine est nécessaire. Le programme d'acquisition de 24 navires est engagé, mais il faudrait d'autres «astuces» pour mieux développer le transport maritime et portuaire. La dynamisation des programmes passe par la «maîtrise et la minimisation des surcoûts de cette activité», a souligné le ministre. Passant au secteur aérien des transports, le conférencier Ghoul a énuméré les projets engagés en 2014, en citant celui de l'acquisition de 16 aéronefs, dont le premier a été réceptionné en décembre 2014. Il a précisé que les 15 autres commandes devront suivre au cours de l'année en cours. Il ne manquera pas d'informer que le gouvernement étudiera incessamment le dossier du transport aérien et des décisions et mesures strictes seront prises lors d'un Conseil ministériel afin de renforcer ce secteur et le hisser à un niveau international. Parmi les projections à venir, il citera la construction programmée d'un aéroport d'envergure internationale selon la formule «Hub», c'est-à-dire une infrastructure aéroportuaire qui permet au passager de changer rapidement et facilement de vol. Ghoul a également annoncé la construction de cinq nouvelles tours de contrôle en 2014 pour renforcer la sécurité et le mouvement des appareils et l'espace aérien. Ghoul a par ailleurs indiqué que Tassili Airlines, seconde compagnie aérienne nationale du pays en 2014, va accompagner cette année la compagnie nationale Air Algérie sur le marché international, notamment vers l'Afrique qui représente un grand marché qu'il ne faut pas négliger économiquement. Le programme à finaliser est un travail de consolidation des lignes stratégiques, (dont New York). A ce propos, le ministre a précisé qu'une demande a été effectuée dans ce sens auprès des Etats-Unis qui sont attachés au programme «Open Sky». L'Algérie a proposé pour sa part, selon lui, l'ouverture de cette ligne sur la base d'un accord bilatéral, à l'image de celui conclu avec le Canada pour la ligne Alger-Montréal.

Après cet exposé sobre et précis sur l'état du transport aérien en Algérie, le ministre s'est penché sur le transport terrestre, en abordant le trafic ferroviaire, dont le développement en 2014 résidait surtout en l'acquisition d'autorails qui relient la capitale à des villes comme Béjaïa et Batna. Soulignant la nécessaire mise à niveau de ce mode de transport, il se félicitera de la nouvelle extension en cours du métro d'Alger vers El Harrach pour cet été et vers Aïn Naâdja plus tard. Pour le transport ferroviaire proprement dit, il a indiqué que le gouvernement table sur un réseau de 12.500 km dont il faudra orienter toute une partie vers le transport des marchandises et assurer au voyageur un impact économique indéniable. Il a annoncé la création d'un nouvel organe de contrôle, de sécurité et de suivi. Il a par ailleurs proposé la création d'une commission qui aura pour tâche de réguler le transport en général d'exploitation. Ghoul a tenu à souligner que tous les programmes de développement du secteur inscrits sont «suivis et maintenus».

Parlant du fichier des cartes grises qui est déjà préparé, il dira que le permis biométrique est en cours de se faire précisant qu'il «viendra après la carte d'identité bio-métrique», deux supports identitaires qui nécessitent «précision et force de détails». Quant au «gel» des intentions d'investissements dans le domaine aérien, le ministre a précisé que sa levée relève d'une «décision du gouvernement et non du ministère».

Source : L'EXPRESSION Daté du 11-02-2015
Ecrit par : Abdelkrim AMARNI
Copyright - 2007 - 2017 - KooTeO