Logo de VoyagerAlgerie.com
Facebook share
Partage cet Article sur Google Partage cet Article sur LinkedIn Partage cet Article sur Twitter Partage cet Article sur Youtube
Mots Clés

air algerie , transport , ghoul , 2015 , ,

publicite
publicite
Transport aérien
De nouvelles mesures attendues des le debut 2015

De nouvelles mesures en faveur des voyageurs par voie aérienne sont attendues dès le début 2015. Ces mesures concernent notamment le respect de la ponctualité, l’organisation des vols, la gestion et la sécurisation des bagages et l’information des passagers, indiquait hier le ministre des Transports, Amar Ghoul, lors d’une visite d’inspection au niveau de l’aéroport international Houari-Boumediène.

TRANSPORT Publié Le 23-12-2014 à 12:34 Lu 756 fois.
air algerie,transport,ghoul,2015,,
Crédit Photo :

 Mettant en avant le souci de consacrer les droits des passagers, souvent lésés, et d’améliorer la qualité des prestations et de service, le ministre des Transports évoquera des incitations et des sanctions selon le degré d’engagement des agents et travailleurs du secteur, appelés à davantage de responsabilisation et de préservation du pavillon national. «Nous serons fermes, vigilants», assurera Amar Ghoul.

 Des mesures qui s’inscrivent également dans le cadre de la modernisation de l’aviation civile, un projet de loi en ce sens étant en cours d’examen à l’Assemblée populaire nationale. Par ailleurs, le ministre des Transports a inspecté le centre de maintenance d’Air Algérie qui prend en charge les avions civils battant pavillon national ou étranger ainsi que les avions militaires algériens. En ce sens, Amar Ghoul appellera à «élargir le champ de la maintenance» en ciblant le marché africain qu’il qualifiera de «fructueux» ainsi que la prise en charge des avions étrangers qui survolent l’espace algérien. Il s’agira également d’une mise à niveau globale et d’une démarche de modernisation tous azimuts de la maintenance, un segment qui constitue «la priorité des priorités», dira le ministre des Transports qui n’écarte pas l’opportunité de recourir à l’expertise étrangère.

 Auparavant, Amar Ghoul avait inspecté le projet de la nouvelle tour de contrôle de l’aéroport d’Alger dont les travaux de réalisation ont été déjà lancés en parallèle avec ceux de quatre autres tours (Oran, Constantine, Ghardaïa et Tamanrasset) et confiés à deux constructeurs espagnol et chinois pour un montant global d’une douzaine de milliards de dinars et des délais de réalisation de 16 à 22 mois.

 Exigeant un suivi rigoureux et efficient par l’Entreprise nationale de la navigation aérienne (ENNA) en termes de travaux, acquisition des équipements et formation, le ministre des Transports insistera sur l’impératif de livrer ces tours dans les délais contractuels. Ceci dans le contexte de la modernisation du transport aérien, le développement au niveau des aéroports d’Alger et de Tamanrasset de plateformes (hubs) de transit à vocation internationale, interrégionale et africaine, et dans la mesure où un projet d’extension de l’aérogare d’Alger est déjà lancé et devant permettre d’accueillir quelque 16 millions de passagers à l’horizon 2017. Mais aussi eu égard au renforcement de la flotte aérienne nationale, notamment celle d’Air Algérie.

 Notons justement que la compagnie nationale a réceptionné hier, en présence d’Amar Ghoul, un ATR 72-600, d’un coût de 21 millions de dollars et d’une capacité de 70 passagers.

 Un appareil qui est le premier d’une série de 16 aéronefs (3 ATR, 10 Boeing et 3 Airbus) acquis pour un montant global de 1,073 milliard de dollars (93,3 milliards de dinars) et qui seront livrés progressivement durant les deux prochaines années.

Source : LE SOIR D'ALGERIE Daté du 23-12-2014
Ecrit par : Chérif Bennaceur
Copyright - 2007 - 2017 - KooTeO