Logo de VoyagerAlgerie.com
Facebook share
Partage cet Article sur Google Partage cet Article sur LinkedIn Partage cet Article sur Twitter Partage cet Article sur Youtube
Mots Clés

Air Algérie , Bruxelles , K'AIR BV , litige , justice ,

publicite
publicite
Affaire de l’avion saisi à l’aeroport de Bruxelles Les explications d’Air Algerie

Encore une nouvelle aff aire qui éclabousse la compagnie nationale Air Algérie. Après une série de démêlés, voici venu le temps des saisies d’avion. Ainsi, comme nous l’annoncions en exclusivité, l’appareil appartenant à Air Algérie qui devait assurer le vol AH 2063 entre Alger et Bruxelles vendredi, est resté encore cloué au sol hier à l’aéroport de la capitale belge.

TRANSPORT Publié Le 14-12-2014 à 04:55 Lu 2161 fois.
Air Algérie,Bruxelles,K'AIR BV,litige,justice,
Crédit Photo : Google Images

 La justice de ce pays a décidé, en fait, de la saisie de cet appareil suite à une aff aire de justice opposant Air Algérie et une société néerlandaise. Selon des informations, confi rmées, par ailleurs, par un communiqué d’Air Algérie, cette saisie a eu lieu suite à une plainte déposée par la société néerlandaise K’Air BV contre le pavillon national. Elle accuse les responsables d’Air Algérie d’avoir « suspendu unilatéralement un contrat » qui la lie au pavillon national.

 La même société réclame un montant de 2 millions de dollars à Air Algérie, ce que cette dernière refuse de payer et explique les raisons selon lesquelles un recours en annulation de la première sentence qui a condamné Air Algérie le 31 mars 2014 dans la même aff aire.

 Selon un communiqué d’Air Algérie qui explique les dessous de cette aff aire, « cette mesure a été prise dans le cadre d’un litige opposant Air Algérie à la société néerlandaise K’Air BV ».

 Le communiqué explique que ce litige concerne « un contrat de vente d’appareils réformés signé le 6 juillet 2008 » entre Air Algérie et cette société. « En dépit des facilités accordées à cette société, ajoute le communiqué, cette dernière n’est pas parvenue à mettre en place le financement tel que prévu ».

 Air Algérie rappelle que le 29 décembre 2009, « après une mise en demeure pour faute d’exécution, Air Algérie a procédé à la résiliation du contrat de vente ». Deux années plus tard, soit le 17 mars 2011, la société K’Air BV a engagé une procédure d’arbitrage auprès de la Cour internationale d’arbitrage.

 Le 31 mars 2014, la cour rend son verdict et condamne Air Algérie. L’entreprise nationale explique que le 7 mai écoulé, un recours en annulation a été engagé.

 « En dépit de la procédure légale engagée par Air Algérie, la société K’Air BV a fait procéder par la justice belge à la retenue de l’appareil assurant le vol AH 2063 », confirme Air Algérie, en assurant que la compagnie nationale « a entrepris les démarches légales nécessaires auprès des juridictions belges et veille à entreprendre les actions en vue de dénouer cette situation dans les plus brefs délais ».

 Le même communiqué n’a pas évoqué le sort réservé aux passagers du vol AH 2063. Des informations précisent que « le personnel de bord ainsi que le commandant de bord étaient encore bloqués en Belgique ».

 Le personnel de l’avion a essayé de joindre le consul sur place sans réponse et que même leurs tentatives d’avoir Air Algérie sont restées sans écho.

 En attendant la publication du rapport de l’audit engagé à Air Algérie, ces nombreux contrats qui lient Air Algérie à plusieurs sociétés étrangères donneront une réponse sur leur nature, leur objectif et surtout s’ils répondent réellement aux besoins de cette entreprise qui fait parler d’elle depuis un bon moment...

Source : REPORTERS Daté du 14-12-2014
Ecrit par : OUIZA K.
Copyright - 2007 - 2017 - KooTeO