Logo de VoyagerAlgerie.com
Facebook share
Partage cet Article sur Google Partage cet Article sur LinkedIn Partage cet Article sur Twitter Partage cet Article sur Youtube
Mots Clés

internet , Air France , Orange , connectivité à bord , ,

publicite
publicite
ACCÈS INTERNET EN VOL
Les operateurs à la conquete d’autres territoires

Les clients voyageant sur deux Airbus A320 court et moyen-courriers d’Air France pourront surfer sur internet, lire leurs e-mails, regarder la TV en direct ou profiter de leur série préférée grâce à une offre payante de connectivité à bord proposée par Orange.

TECHNOLOGIE Publié Le 07-12-2014 à 00:12 Lu 536 fois.
internet,Air France,Orange,connectivité à bord,,
Crédit Photo : Google Images

 Les passagers pourront facilement accéder en Wifi via leurs ordinateurs, tablettes ou smartphones à internet et à un portail leur proposant une large gamme de divertissements (télévision en direct, films, séries, musique) ainsi que des informations pratiques pour rendre le voyage plus agréable (horaires des correspondances, services disponibles à destination, etc.).

 «Rester connecté en permanence est devenu un impératif pour beaucoup de nos clients, notamment les voyageurs d’affaires de nos réseaux court et moyen-courriers. Cette démarche innovante menée avec Orange entend répondre au mieux à cette forte attente.

 Grâce à cette offre de connectivité à bord de nos avions, nous souhaitons également rester à la pointe en matière de services digitaux», a déclaré Frédéric Gagey, président-directeur général d’Air France.

 «La connexion en vol est attendue par tous et nous sommes très heureux d’y répondre à travers ce projet mené avec Air France, un partenaire de référence. C’est une nouvelle Des cadeaux insolites lors du Prix Mobilis de la presse démonstration de la capacité d’innovation du groupe Orange qui mobilise l’ensemble de ses compétences dans le domaine des réseaux, des contenus et du business», souligne Delphine Ernotte Cunci, directrice exécutive Orange France.

 De plus en plus de compagnies franchissent le pas menant de l’IFE à l’IFEC (In-Flight Entertainment and Communication). Car si le système de divertissement en vol classique reste un sérieux concurrent à la connexion internet sur les vols long-courrier, celle-ci est plus pertinente sur le court et le moyen-courriers, où les options de divertissement sont moins riches et où la durée d’un vol ne permet pas toujours de visionner un film dans son intégralité.

 Selon un dirigeant de chez Thales, «70% de la flotte mondiale seront connectés en 2025». Déjà, ajoute-t-il, «ce que nous demandent les compagnies, c’est une offre de connectivité à bord».

 Mais on parle d’un service dont on ne sait pas encore s’il a un potentiel commercial réel. Les avions, qui effectueront des vols commerciaux au-dessus de l’Europe, pourraient ainsi prochainement bénéficier d’une connexion à internet très haut débit par satellite.

 Inmarsat a confirmé avoir réalisé la commande d’un satellite de télécommunications à Thales Alenia Space, dont la livraison est fixée à la fin de l’année 2016.

 C’est la compagnie aérienne British Airways qui devrait être la première à proposer l’accès à internet très haut débit, puisque des négociations seraient déjà engagées avec l’opérateur pour accéder à ce réseau à venir.
 
 Ainsi, des compagnies à travers ce service souhaitent se différencier de leurs concurrents et attirer les clients. L’autre territoire à conquérir, plus restreint, concerne ainsi les avions où pour l’instant certaines compagnies proposent de connecter son smartphone par le biais d’un «pass» Wifi payant. «Nous nous attendons à enregistrer 30% de croissance par an d’ici à 2024 en terme de chiffre d’affaires lié à la connectivité en vol», affirme Michel de Rosen, PDG d’Eutelsat.

 Dans les 10 ans qui viennent, le nombre d’avions, proposant des services d’accès internet et de téléphonie pour les terminaux mobiles des passagers, devrait croître de plus de 50% par an en Europe et au Moyen-Orient, et de plus de 80% par an en Asie/Pacifique.

Source : EL WATAN Daté du 07-12-2014
Ecrit par : Kamel Benelkadi
Copyright - 2007 - 2017 - KooTeO