Logo de VoyagerAlgerie.com
Facebook share
Partage cet Article sur Google Partage cet Article sur LinkedIn Partage cet Article sur Twitter Partage cet Article sur Youtube
Mots Clés

chlef , 871 projets , oued Tighza , Mainis , Ain-Hamadi ,

publicite
publicite
LA MINISTRE DU TOURISME ET DE L'ARTISANAT À CHLEF
« Le secteur aura sa part de contribution dans le taux de croissance vise à l’horizon 2019 »

 Mme Yamina Nouria Zerhouni, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a donné, hier à Chlef, le coup d’envoi des opérations d’aménagement et de viabilisation des zones d’expansion touristiques d’oued Tighza, Mainis et Ain-Hamadi.

TOURISME Publié Le 24-11-2014 à 20:52 Lu 575 fois.
chlef,871 projets ,oued Tighza,Mainis,Ain-Hamadi,
Crédit Photo : Google images

 Ainsi après la localité de Chetaïbi, dans la wilaya d’Annaba, c’était au tour de ces trois zones d’expansion touristiques sur les dix retenues sur la façade maritime de la wilaya de Chlef d’enregistrer hier le premier coup de pioche de leur aménagement.

 De 10 à 18 mois ont été retenus pour terminer ces aménagements dont certains prévoient même une déviation de la rN11 pour pouvoir accueillir les promoteurs et autres investisseurs qui auront à passer par le CALPIrEF pour déposer leur dossier, « ne seront retenus » a précisé la ministre que « les investisseurs qui respecteront les cahiers de charges et qui auront à présenter des projets dûment confortés par une réelle volonté d’investir et des capacités certaines. 

 » Concernant ces expansions touristiques précisément, Mme Zerhouni a souligné qu’elles ne doivent pas systématiquement se faire sur les terres agricoles, ce qui nécessite au préalable un accord du ministère de l’Agriculture et concernant les terres privées, leurs propriétaires peuvent, s’ils en expriment le désir, s’intégrer dans le schéma d’exploitation touristique avant d’opter pour l’expropriation légale en cas de refus.

 De très belles perspectives s’ouvrent pour le secteur du tourisme qui enregistre actuellement une réelle dynamique de développement. A l’horizon 2019, ce secteur aura sa part de contribution dans le taux de croissance visé par les pouvoirs publics, a indiqué la ministre du Tourisme et de l’Artisanat. répondant ainsi à une question d’El Moudjahid, M me Zerhouni a relevé que 871 projets ont été approuvés à l’échelle nationale, dont 400 sont en cours de réalisation, et que « sur les 100.000 nouveaux lits projetés 50.000 sont en cours de réalisation, ce qui va augmenter les capacités hôtelières du pays et générer par la même 25.000 emplois directs. »

 La ministre du Tourisme reconnaît le grand déficit actuel en matière d’accueil des touristes, ce qui « par ailleurs a entraîné la médiocrité des services et la cherté des prix pratiqués. 

 » L’aménagement de ces zones va permettre, ainsi pour la première fois, un investissement direct sur les côtes du pays et donner un coup de fouet certain à l’industrie touristique, en ce sens que les cahiers de charges prévoient plusieurs structures éducatives et de loisirs, comme des jardins botaniques, des musées marins ou encore des parcs d’attractions aux côtés évidemment des hôtels et autres bungalows, un ensemble infrastructurel qui sera complété en parallèle par la dispense des métiers de l’hôtellerie au niveau de 20 instituts spécialisés à travers le territoire national.

 Pour la ministre du Tourisme, le tourisme balnéaire ne focalise pas tous les efforts des pouvoirs publics  : « Il y aussi le tourisme thermal, pas moins de 250 sources ont été recensées à l’échelle nationale et une étude est en cours d’élaboration pour définir celles exploitables et à l’issue la voie sera ouverte aux investisseurs remplissant les critères  ».

 Autre secteur en pleine expansion, celui de l’artisanat «  avec ses 712.000 intervenants, qui d’année en année se perfectionne grâce a l’accompagnement et l’aide de l’Etat. »

Source : EL MOUDJAHID Daté du 25-11-2014
Ecrit par : Abderrahmane Marouf-Araïbi
Copyright - 2007 - 2017 - KooTeO