Logo de VoyagerAlgerie.com
Facebook share
Partage cet Article sur Google Partage cet Article sur LinkedIn Partage cet Article sur Twitter Partage cet Article sur Youtube
Mots Clés

Amar Ghoul , transport aérien , Open Sky , billets , promotions ,

publicite
publicite
AMAR GHOUL L’A DÉCLARÉ À LA RADIO CHAÎNE I
Des mesures concretes pour Air Algerie une fois l’audit acheve

Le ministre des Transports, Amar Ghoul, a établi un bilan plutôt positif de son secteur, en reconnaissant toute fois les insuffisances existantes notamment au niveau des services. Invité au Forum de la radio Chaîne I, le premier responsable de ce secteur important a dévoilé la stratégie de son développement.

TRANSPORT Publié Le 17-11-2014 à 19:17 Lu 640 fois.
Amar Ghoul,transport aérien,Open Sky,billets,promotions,
Crédit Photo : Google Images

 D’emblée, Amar Ghoul a évoqué toutes les réalisations depuis son arrivée à la tête de ce département en 2013, rappelant les assises du transport, les premières organisées en Algérie et qui ont abouti à une panoplie de recommandations qui sont en train d’être réalisées sur le terrain. Concrètement, le ministre dira que 27 nouveaux navires sont acquis, dont 6 seront réceptionnés avant la fin 2014, et le transport maritime urbain sera élargi à tout le territoire national après la première expérience réussie de la navette La Pêcherie vers le port d’El Djamila (ex-La Madrague).

 L’invité de la rédaction évoquera aussi le lancement du guichet unique électronique au niveau des ports du pays à travers 5 opérations pilotes. Pour ce qui est du transport aérien, le ministre rappellera aussi l’acquisition de 16 nouveaux avions qui seront réceptionnés en totalité d’ici 2016, pour renforcer la flotte de la compagnie Air Algérie. Ceci en plus de la mise en place, bientôt, de 5 tours de contrôle modernes à travers le pays pour permettre une meilleure maîtrise dans la navigation aérienne.

 Interrogé juste ment sur l’opération d’audit de la compagnie Air Algérie après les incidents qui ont été enregistrés cette année, l’invité de la radio a expliqué qu’un rapport d’étape est déjà au niveau du Premier ministère et que l’enquête se poursuit et s’achèvera bientôt. Ce n’est qu’une fois finie cette enquête, d’ici la fin de l’année, que des mesures concrètes seront adoptées tant pour la réorganisation au niveau de cette compagnie que pour la gestion, la maintenance et l’encadrement.

 Concernant l’ouverture du secteur aérien au privé, le ministre a déclaré que c’est une démarche qui sera adoptée tôt ou tard, mais qu’il est préférable de temporiser pour éviter bien des problèmes.

 «L’ouverture du secteur aérien au privé est une décision qui émanera du Gouvernement», explique Ghoul précisant que son département est en phase de préparation de la réglementation et des cahiers de charges qu’exige cette lourde opération.

 Quand au système Open Sky, l’Algérie n’ira dans cette voie qu’une fois les compagnies nationales mises à niveau et prêtes à faire face à la concurrence.

 Pour ce qui est des prix des billets, considérés chers, le ministre a déclaré que des promotions sont de temps en temps lancées mais en prenant conscience de l’importance de préserver les intérêts d’Air Algérie. Il donnera des chiffres pour étayer ses propos. Sur 1,1 million de voyageurs en 2014, 85% ont bénéficié de réductions de l’ordre de 35%.

 «Nous faisons tout pour à la fois permettre aux voyageurs de profiter de remises sur leurs billets d’avions mais tout en se souciant de l’équilibre financier de la compagnie», dira Amar Ghoul, qui n’hésitera pas à faire savoir la différence entre les vols normaux, charters ou low cost.

 Revenant sur l’accident du train au niveau d’Alger, le ministre rappelle qu’une enquête est en cours pour déterminer les responsabilités. Il appellera, par ailleurs, à faire la part des choses et ne pas amplifier ces accidents qui se produisent aussi partout dans le monde.
 
 «Je ne dis pas que tout va bien, beaucoup de choses doivent changer mais il faut préserver les acquis et les intérêts des entreprises algériennes tel Air Algérie dont beaucoup veulent noircir l’image.»

 Concernant le permis biométrique, le ministre indique que le dossier est bien avancé et qu’il mérite de prendre le temps qu’il faut pour bien maîtriser les choses. Ce permis ne peut être opérationnel qu’une fois les trois fichiers du permis, des infractions et de la carte grise achevés.

 Selon lui, le fichier des cartes grises est finalisé et le ministère de l’Intérieur est en phase d’élaboration de celui des cartes grises. «Nous ambitionnons de finir tout ce travail d’ici la fin de l’année 2015 début 2016», fera savoir le premier responsable du secteur des transports.

 À propos des transports urbains le ministre dira que le dossier avance et que le renforcement des lignes du métro, tramway et même téléphérique est en cours. La réorganisation des transports des voyageurs est aussi une des priorités. Ghoul fera savoir qu’aucune autorisation d’exploitation pour les lignes saturées ne sera délivrée et que ceux qui veulent exploiter des lignes vers les zones enclavées trouveront toutes les incitations à cela.

 Le secteur des transports connaît et connaîtra une nette évolution d’ici peu, grâce à un programme ambitieux mis en place qui tend à améliorer les conditions de déplacement des voyageurs quel que soit le mode de transport.

Source : LA TRIBUNE Daté du 18-11-2014
Ecrit par : Badiâa Amarni
Copyright - 2007 - 2018 - KooTeO