Logo de VoyagerAlgerie.com
Facebook share
Partage cet Article sur Google Partage cet Article sur LinkedIn Partage cet Article sur Twitter Partage cet Article sur Youtube
Mots Clés

RED-MED , Marriott , Hôtellerie , USABC , Washington ,

publicite
publicite
EN PARTENARIAT AVEC LE GROUPE ALGÉRIEN RED-MED
La chaîne américaine Marriott construira 6 hôtels en Algérie

Le groupe privé algérien spécialisé dans les services pétroliers, Red-Med, a signé avant-hier à Washington un accord de partenariat avec la chaîne internationale d’hôtellerie Mariott portant sur la réalisation de six établissements hôteliers de trois étoiles en Algérie pour un investissement de 50 millions de dollars.

HOTELLERIE Publié Le 31-10-2014 à 22:54 Lu 2576 fois.
RED-MED,Marriott,Hôtellerie,USABC,Washington,
Crédit Photo : Le Jeune Indépendant

Cet accord prévoit, dans une première phase, de construire un hôtel de trois étoiles dans la wilaya d’Adrar», a indiqué à l’APS le patron de Red-Med, Abdelmadjid Fechkeur, en marge de la signature de cet accord qui s’est déroulé à l’occasion de la Semaine algérienne consacrée à l’investissement et aux affaires «Doing business in Algeria». «Nous avons ciblé les zones industrielles et portuaires pour la construction de ces hôtels», a-t-il affirmé en précisant que ce partenariat a été concrétisé avec l’appui du ministère de l’Industrie et des Mines et aussi le Conseil d’affaires algéro-américain (USABC).

Pour sa part, le directeur du développement de la chaîne Mariott s’est dit satisfait de la conclusion de cet accord qui consolide la présence de son établissement en Algérie et dans la région MENA. Il s’agit en effet, du troisième partenariat concrétisé dans le cadre de la rencontre Doing business in Algeria, après le mémorandum d’entente conclu la veille par le groupe Amimer Energie et la firme américaine ESTECH portant sur le montage, à Blida, d’une usine de fabrication d’équipements de filtrage électrique, et l’accord signé lundi à Chicago par CIAL Pharma, filiale du groupe ETRHB et l’américain Varian Medical Systems pour l’acquisition de systèmes de radiothérapie.

D’autres accords devraient être finalisés à partir de 2015, tel le partenariat entre le groupe de gestion agricole intégrée, GG Filaha, et la compagnie américaine AGCO, portant sur le développement du machinisme agricole en Algérie et l’introduction des nouvelles technologies dans le secteur, a précisé le patron du groupe algérien fondé en 2010, Abdelmalek Sahraoui. Un autre accord de partenariat dans le secteur de l’automobile devrait être également conclu l’année prochaine par le groupe ETRHB et une grande firme américaine, selon les propos de Ali  Haddad, président du groupement algérien. La Semaine algérienne consacrée à l’investissement et aux affaires Doing business in Algeria a également permis aux deux parties d’aborder la coopération dans le secteur minier.

Au dernier jour de la Semaine algérienne consacrée à l’investissement et aux affaires, dont les travaux ont débuté lundi dernier à Washington, les discussions ont porté sur la possibilité d’une coopération entre les deux pays dans le domaine de la cartographie géologique. «Nous souhaitons renforcer notre coopération avec les services algériens en charge de la cartographie géologique et les bases de données», a affirmé aux journalistes le directeur des programmes au département d’Etat américain de l’Intérieur, Victor F. Lebson, à l’issue de l’audience qui l’a réuni avec le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, à Washington. De son côté, le directeur des mines au ministère, Mohamed-Tahar Bouarroudj, présent à la rencontre, a précisé que les discussions étaient surtout axées autour des mécanismes liés au prochain accord entre les deux parties dans le domaine de la cartographie géologique et dont la signature est prévue en novembre à Alger.

La Semaine algérienne consacrée à l’investissement et aux affaires «Doing business in Algeria», dont les travaux se sont clôturés avant-hier à Washington, a regroupé une quarantaine d’opérateurs économiques algériens publics et privés et aussi des cadres du ministère de l’Industrie et des Mines.

Source : LE JEUNE INDÉPENDANT Daté du 01-11-2014
Ecrit par : Z. M.
Copyright - 2007 - 2018 - KooTeO