Logo de VoyagerAlgerie.com
Facebook share
Partage cet Article sur Google Partage cet Article sur LinkedIn Partage cet Article sur Twitter Partage cet Article sur Youtube
Mots Clés

Aïcha Tagabou , Aïn Defla , Artisanat , tapis , inspection ,

publicite
publicite
M me AïCHA TAGABOU à AïN DEfLA
À l’écoute des artisans


ARTISANAT Publié Le 28-10-2014 à 22:30 Lu 608 fois.
Aïcha Tagabou,Aïn Defla,Artisanat,tapis,inspection,
Crédit Photo : Google Images

M me Aïcha Tagabou, ministre déléguée auprès du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, chargée de l’Artisanat, s’est penchée, hier à Aïn Defla, sur l’état de son secteur, ses préoccupations et ses perspectives en un contact direct au cours de sa visite avec les artisans de la wilaya. La première prise de contact au eu lieu à la Maison de l’artisanat du chef-lieu où après une présentation du secteur, elle s’est longuement entretenue et a prêté une oreille attentive aux doléances et préoccupations des artisans réunis pour la circonstance où étaient exposés leurs produits.

Le problème de locaux pour l’exercice et la valorisation de leurs activités, rareté et cherté de la matière première ou  encore la sollicitation de l’aide et des subventions du fonds national de promotion des activités de l’artisanat, ont été  entre autres, les principales préoccupations soulevées.

Ainsi en matière d’aide, seuls 61 dossiers pour un montant global de 20 millions de dinars ont abouti sur un total de dossiers de subventions introduits s’élevant à 159. Sur place, M me Tagabou a inspecté un atelier de formation pour la création et la gestion d’entreprise, «Germe», un programme instauré par le Bureau international du travail et dont les maîtres formateurs, formés eux-mêmes à cet effet, sont tous des nationaux.

Outre, la Maison de l’artisanat du chef-lieu opérationnelle depuis 2012, une maison similaire est en voie de réalisation au niveau de la ville de Khemis-Miliana et une troisième, actuellement en phase de maturation du projet sera implantée à El-Attaf.

Côté chiffres, la wilaya d’Ain-Defla compte 7.611 artisans dont 1.220 versés direc-qui ont généré 17.970 emplois. Au niveau  de la ville de Djendel, M me Tagabou a visité le centre de tissage. Un centre qui a connu des fortunes diverses, derrière le tissage du tapis de Djendel qui avait acquis en notoriété avant de sombrer dans l’oubli et carrément de baisser rideau. Une reprise en main de l’activité avec une formation étalée sur une année en collaboration avec les wilayas de Tipasa, Tlemcen et Tiaret ouvre ainsi de nouvelles perspectives pour ce centre qui pourra ainsi monter jusqu’à 30 tapis par mois.

Source : EL MOUDJAHID Daté du 28-10-2014
Ecrit par : A. M. A.
Copyright - 2007 - 2018 - KooTeO